• Fêtes, étalages et catalogues.

                          

     

                                                     Fêtes, étalages et catalogues.

    Voilà la période des catalogues et étalages pour les fêtes : jouets, cadeaux…

    Je vous entends déjà râler sur le fait que c’est trop tôt…qu’à notre époque…qu’on ne respecte plus les dates…que l’on…que vous…

    Pourquoi donc toujours regarder le négatif de toutes choses ?

    J’aime les vitrines décorées des éclats de la fête et, surtout le regard émerveillé des bambins.

    Un peu de poésie, de rêve, d’émerveillement ne fait de mal à personne, bien au contraire !

    De plus, quand on a une grande famille, je vous assure que l’on apprécie de pouvoir étaler les achats et aussi d’avoir le temps de choisir !!

    Certains, vont me dire : « Oui, peut-être ! Mais les enfants… »

    Quoi les enfants ??? L’enfance n’était-elle pas la plus belle période pour rêver, s’émerveiller ?

    Et vous les adultes, reconnaissez que c’est une période où vous usez et abusez de votre tout puissance ! Qui ne profite pas de cette période pour « menacer » l’enfant ?

             -Sois sage, range ta chambre, plus de tutute, mange tes légumes….. où Saint Nicolas/ Père Noël ne t’apportera rien !

    L’enfant envie, espère…cela fait aussi partie de l’éducation, même et surtout la déception !

     

    Je dois avouer que personnellement, j’aime qu’ils aient le temps de choisir, d’imaginer, d’inventer, d’avoir envie, espérer…

    Je me souviens que petite, j’attendais avec impatience cette période. Il n’y avait guère de publicités.

    Et oui, ma bonne dame, j’ai 56 ans, mon enfance… ça date !!

    A Bruxelles, il y avait dans un grand magasin de la place de Brouckère, qui bloquait tout un étage pour le royaume de Saint Nicolas. Des milliers de jouets étaient présentés aux enfants, pendant +- 3 semaines, nous (les enfants) espérions une sortie au royaume. Saint Nicolas et  Père Fouettard se trouvaient au bout d’un circuit en barque, où les jouets les plus beaux,  les plus modernes, des automates étaient mis en scènes dans des décors somptueux. On avait l’impression de traverser un rêve ! Lors de la rencontre avec le Grand Saint, nous craignions être repéré par son acolyte punisseur !!Après avoir révélé notre espoir de jouet,  nous recevions un cliquet. Tout Bruxelles retentissait de milliers de cliquets !!

    Rentrés chez nous, nous discutions, espérions, souhaitions recevoir tel ou tel jouet vu au royaume.

    Le soir, nous mettions devant la cheminée, une carotte (pour son âne) et une tasse de café. Espérant le lendemain un petit bonbon ou une orange, si le Grand Saint estimait que l’on avait été sage !!

    Discussions de cours de récré obligent, bien entendu !!

     

    Plus tard avec mes fils, j’aimais les entendre discuter sur les jouets, sur leurs envies…Ils pouvaient palabrer pendant des heures, changer d’avis mille fois…Et mon grand plaisir était de participer aux débats !!

    Aujourd’hui,  avec mes petits-enfants, je continue. Ce sont des moments de connivence, de rêverie…

    Un moyen génial de décrypter leur personnalité, leur envie, leur passion…

    Vous voyez que tout à côté positif, éducatif….

    J’essaye de profiter de toute occasion pour partager avec les enfants des moments de discussions, d’échanges…

    Mais bon, c’est mon avis


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :